Accueil >Patrimoine Tourisme > Port patrimonial
Réduire la taille du texte Aggrandir la taille du texte

Port patrimonial

–          Histoire et patrimoine du port

Des objets découverts au fil du temps témoignent de la présence des hommes à Sainte-Marine depuis l’époque préhistorique. La situation du port, à l’abri, à l’embouchure du fleuve en fait un emplacement idéal pour que les pêcheurs y abritent leurs bateaux. Petit à petit, un hameau se développe autour de quelques bâtiments. La chapelle dédiée à Sainte-Marine est implantée sur le port depuis le 16ème siècle ainsi que la maison du Maître de Barque. Un manoir, une auberge et quelques maisons plus petites forment alors la totalité des constructions.

Les marins pêchent des merlus, des congres, et partent également au cabotage, le long des côtes, pour ramener les vins de Bordeaux aux ports de la Manche. Sainte-Marine connaît alors un essor économique important qui s’essouffle avec la concurrence des navires anglais et hollandais et les ravages des guerres de la Ligue.

Au début du 19ème siècle où les caboteurs anglais viennent à Sainte-Marine se fournir en homards qui sont pêchés au large des côtes du sud Finistère. Le succès de ce commerce attire de plus en plus de pêcheurs dans le port qui se développe très vite. Les recensements de population, qui sont un bon indicateur de cette croissance, indiquent que la population double en moyenne tous les cinq ans.

Lorsque Jacques de Thézac, le fondateur des Abris du Marin, décide d’ouvrir un Abri à Sainte-Marine, en 1904, il loue le rez-de-chaussée d’une maison du port. En 1910 l’Abri actuel est construit puisque le premier local ne suffit plus. Il y a alors 130 inscrits maritimes au port.

Le village continue à se développer, les villas fleurissent au bord de l’eau… A la belle époque, les vacanciers commencent à arriver et se plaisent dans ce petit port. Les maisons se multiplient, mais le village a su conserver son authenticité.

HPIM0333

 

–          Charte des Ports patrimoniaux

Port Patrimonial L’association «Port d’intérêt patrimonial» a été créée le 16 novembre 2011, à l’initiative d’une vingtaine de maires de communes littorales du Finistère, dans le but de protéger et de valoriser le patrimoine historique bâti de leur port. Ces maires souhaitent s’unir pour :

–          Construire et promouvoir une charte de mise en valeur des ports d’intérêt patrimonial dont les recommandations seront intégrées aux documents d’urbanisme de chaque commune adhérente.

–          Trouver des solutions adaptées à la mise en valeur de chaque espace portuaire, ne figeant pas l’avenir, tout en affirmant leur identité maritime.

–          Aller au-devant des bonnes façons de faire dans le domaine spécifique de l’aménagement terre-mer dans sa continuité historique et sa mémoire.

–          Développer des actions communes de communication.

 

Comme d’autres communes, Combrit – Sainte-Marine a rejoint l’association en 2011 et a adopté la charte créée en 2013. Cette charte a été présentée officiellement le 29 juin à Penmarc’h. Des communes des départements du Morbihan et des Côtes-d’Armor, très intéressés par cette initiative, vont également rejoindre l’association.

Lien vers le site